Accueil

- Nous procédons par cercle d'affinité: "Qui souhaite retrouver qui?". Voir détails dans la page: "Pourquoi ce blog?" reprise du 1er message publié.
- Je ne suis que la plume à votre disposition, Christiane LANIER jusqu'en 1971, DAIRE (ép d'Etienne) mail: christianedaire@orange.fr
- Si vous le souhaitez, venez-nous rejoindre: soyez les très bienvenus dans notre nouvelle aventure, reprenez contact avec vos copains...d'hier...
- Notre blog est le votre: http://lycee-en-foret-montargis-1961-1971.blogspot.com

ci-dessous 3/4 gauche: des "articles" (précédés d'une date) s'empilent, dans le 1/4 droit des "pages" avec des listes, des photos de classe ordonnées, nos têtes d'aujourd'hui, photos de collège....

mardi 30 avril 2013

Message de Patrice MARECHAL (61-65)



Une journée formidable


Il y a des moments qui restent dans nos mémoires, généralement les moments heureux. 
Je crois que la journée du 6 avril sera de ces journées qui nous enchantent parce que les ressentis ont été très positifs, que rien n’est venu nous perturber.

Il en est qui ont cru que ce serait une journée pleine de nostalgie, d’histoires vécues mais au-delà des réalités du moment. 
Il y a du vrai, mais là n’était pas ma motivation. 
Nous avons, dans une certaine mesure (ne soyons pas prétentieux), cherché à identifier nos racines, celles qui nous ont aidé à grandir. Non pas pour s’enticher des regrets. 
Non plus pour trouver des excuses ou des explications nécessairement erronées. Simplement pour comprendre qui nous sommes maintenant et pourquoi. 
Bien sûr, certaines retrouvailles ont été émouvantes. Mais ce qui m’a le plus impressionné, c’est la simplicité des embrassades, des commentaires, des récits sur des vies pour beaucoup très bien remplies.

Il n’y a pas eu de palmarès, que du bonheur. 
Maintenant que mon estomac augmente plus vite que le montant de ma retraite, je savoure.

Nous avons évoqué une nouvelle journée, plus ensoleillée, dans 3 petites années. J’espère que nous pourrons maintenir ce cap, raisonnable. Et je suggère que pour assurer la continuité, nous engagions notre démarche au sein d’une association dont la dénomination reste à trouver mais liée très fortement au sigle RALEF.

Le plan est lancé, alors bon vent.

Patrice MARECHAL



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire