Accueil

- Nous procédons par cercle d'affinité: "Qui souhaite retrouver qui?". Voir détails dans la page: "Pourquoi ce blog?" reprise du 1er message publié.
- Je ne suis que la plume à votre disposition, Christiane LANIER jusqu'en 1971, DAIRE (ép d'Etienne) mail: christianedaire@orange.fr
- Si vous le souhaitez, venez-nous rejoindre: soyez les très bienvenus dans notre nouvelle aventure, reprenez contact avec vos copains...d'hier...
Notre blog est le votre: http://lycee-en-foret-montargis-1961-1971.blogspot.fr
ci-dessous 3/4 gauche: des "articles" (précédés d'une date) s'empilent, dans le 1/4 droit des "pages" avec des listes, des photos de classe ordonnées, nos têtes d'aujourd'hui, photos de collège....

mardi 9 avril 2013

6 avril: vous veniez de toute la France

L'article paru dans le quotidien la république du centre l'atteste:
Jean Pierre RIMBERT a eu l’initiative de dessiner une carte de France en nous demandant d'écrire les villes d'où nous avions fait le déplacement
- de Bretagne; Vannes, Nantes, Brest, Cherbourg
- du Sud Ouest: Bordeaux, Toulouse, Perpignan
- Sud-Est: Marseille et Toulon
- puis en remontant Grenoble, Lyon et le Jura;
- au centre Orléans et Tours
- un seul du Nord: Lille
- beaucoup de Paris et région Parisienne
et bien sûr, ceux qui sont restés sur leur région d'origine ou qui y sont revenus après la fin de leur activité salariée.

A noter que la famille MARECHAL était largement représenté:
Alain l'ainé acompagnant son épouse Jacqueline FETERLY 61-63, Marc 61-64 et Patrice 61-65.
J'apprends que l'ainée est une fille, vivant dans le Sud, Patrice pensait que le lycée n'était pas construit...et ne lui en a pas parlé. 

Nous ne sommes rien sans vos informations...J'ai laissé quelques coquilles...merci de me dire les erreurs d'années de présence ..quitte à avoir un listing...autant qu'il comporte le plus d'exactitudes possibles.

Les journalistes peuvent se tromper également, Flora a été élève de 63 à 67 puis pionne de 67 à 69.
Interviewés nous avons pensé souvenirs, histoire d'élèves, de profs...très peu ont évoqué leurs 40 ans d'activité professionnelle....Comme si ce ne fut qu'un énorme parenthèse..enfin nous n'étions pas là pour ça...

Beaucoup, lors de leur mise à la retraite se sont consacrés à leur commune, fait du bénévolat, vu resurgir des passions enfouies.. mais aussi s'occuper des petits enfants, pour ceux qui le peuvent continuer à faire des voyages.....
Chaque jour, de nouveaux mails très enthousiastes: 
Notre RALEF n'a pas fini de faire parler de lui.....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire