Accueil

- Nous procédons par cercle d'affinité: "Qui souhaite retrouver qui?". Voir détails dans la page: "Pourquoi ce blog?" reprise du 1er message publié.
- Je ne suis que la plume à votre disposition, Christiane LANIER jusqu'en 1971, DAIRE (ép d'Etienne) mail: christianedaire@orange.fr
- Si vous le souhaitez, venez-nous rejoindre: soyez les très bienvenus dans notre nouvelle aventure, reprenez contact avec vos copains...d'hier...
- Notre blog est le votre: http://lycee-en-foret-montargis-1961-1971.blogspot.com

ci-dessous 3/4 gauche: des "articles" (précédés d'une date) s'empilent, dans le 1/4 droit des "pages" avec des listes, des photos de classe ordonnées, nos têtes d'aujourd'hui, photos d'avant lycée....

lundi 17 septembre 2018

Roland DUVAL prof de Français au Lycée en Foret, créateur du ciné-club de Montargis

*********************
...La cérémonie se déroulera le mardi 18 septembre 2018 à 11h au crématorium d'Amilly
                                               ******
Article paru dans la République du Centre:Roland Duval, l'ancien Monsieur cinéma de La Rep', s'est éteint
Journaliste, écrivain et auteur de scénarios pour le réalisateur Pascal THOMAS, le Montargois Roland DUVAL vient de s'éteindre.
Nous avons appris le décès, ce jeudi, de Roland DUVAL. Il aurait eu 85 ans le 21 septembre  prochain.
Né en 1933 à Paris, il avait fait des études de lettres et de journalisme. 
Il a ensuite choisi de  suivre son épouse, Christiane, à Montargis, où pendant 33 ans, il a exercé le métier de professeur de français au lycée en Forêt.

Parallèlement, il avait sa chronique, « Le grand gondolier de la Venise du Gâtinais » dans les colonnes de L’Eclaireur du Gâtinais.
Roland DUVAL, passionné par le septième art, a également été chroniqueur cinéma à La République du Centre et à la revue Écran

Il est aussi l’auteur des scénarios de plusieurs films du réalisateur Pascal THOMAS, qui fut son élève à Montargis:
Les zozos (1972), 
-Pleure pas la bouche pleine (1973), 
-La surprise du chef (1976), 
-Celles qu’on n’a pas eues (1981) et 
-L’heure zéro (2007).

Animateur du ciné-club de Montargis, il était également écrivain. Dans Compère m’as-tu vu? , en 2013, il narrait ainsi son Exode, son enfance pendant la guerre.
******
...Nous étions nombreux ce mardi, ceux qui avaient eu la triste nouvelle et pu faire le déplacement. 
Nous les anciens, qui l'avions revu en Avril 2011, savions qu'il avait cette triste maladie. 
et revu lors de nos 2 1ers Ralef.
en mai 2016, il nous avait même semblé un peu mieux...
J'essaierai de publier tout ce que je trouverai dans la presse locale.
Sachez que ce fut une très belle cérémonie, émouvante, sans être triste, très nombreux se sont exprimés. 
Nous qui n'avions que l'image du prof (et pour certains, les soirées des pions parmi lesquels il aimait se retrouver), nous avons eu l'image du père, celui de son investissement pour le cinéma, celui de son "jeune collègue" (Claude DUPONT), celui de sa nièce.

La maladie fait souffrir, emporte...pensons à ceux qui restent et qui l'ont soutenu pendant ces dernières années
La vie passe vraiment trop vite
Profitez de chaque instant 
en vous surveillant.
******