Accueil

- Nous procédons par cercle d'affinité: "Qui souhaite retrouver qui?". Voir détails dans la page: "Pourquoi ce blog?" reprise du 1er message publié.
- Je ne suis que la plume à votre disposition, Christiane LANIER jusqu'en 1971, DAIRE (ép d'Etienne) mail: christianedaire@orange.fr
- Si vous le souhaitez, venez-nous rejoindre: soyez les très bienvenus dans notre nouvelle aventure, reprenez contact avec vos copains...d'hier...
Notre blog est le votre: http://lycee-en-foret-montargis-1961-1971.blogspot.fr
ci-dessous 3/4 gauche: des "articles" (précédés d'une date) s'empilent, dans le 1/4 droit des "pages" avec des listes, des photos de classe ordonnées, nos têtes d'aujourd'hui, photos de collège....

samedi 13 avril 2013

Message de Monique DONETTE 63-67

Un grand merci pour la journée de samedi dernier et pour ton implication pour que cette journée ait pu avoir lieu.

C'est grâce à toi si on a pu se retrouver. (non, nous étions une équipe)
Bien sûr il y a les autres mais tu as su insuffler l'idée de créer ce blog des anciens et de lancer l'idée de se réunir.

Cela m'a fait très plaisir de revoir des camarades du lycée.
Depuis j'ai reçu des mails d'une amie que j'avais perdue de vue, Marie Noëlle BATUDE, qui n'a pas pu venir mais qui a eu mes coordonnées par Flora.
Après l'heureuse surprise de se retrouver samedi, j'ai eu "l'heureuse surprise" d'avoir des nouvelles d'une ancienne amie, tout cela au début de ma retraite que je viens de prendre au 1er avril. 

Crois-moi, cela met en forme, on a l'impression de rajeunir, le fait de repenser aux moments du lycée juste après une vie active, c'est comme si la boucle est bouclée.

Michel Tixier est le mari de Claudine HARRY de P. qui a été au lycée en forêt de la seconde à la terminale. Elle a eu son bac philo en 1965.

Comme promis, je t'envoie les scans des photos de classe :
2nde M : 1963-64
1ère M : 1964-65
Math Elem : 1965-66

A propos, je ne sais si tu as eu connaissance de l'article paru dans la république du centre au sujet de notre rencontre?
Aussi je te l'envoie

CD: 
Merci pour ces louanges...mais je ne les mérite pas, c'est un travail d'équipe, chacun avait ses "attributions". Je ne suis que la plume et le facteur.
L'article de la Rép. est déjà sur la page "6 avril" du blog et a fait l'objet du 1er "message post 6 avril"...mais je le remets volontiers.
Il sera plus lisible que le scan de la coupure de journal (noter l'adresse mail de la journaliste au bas de l'article, les journaux apprécient d'avoir des retours sur ce qui est écrit dans leurs colonnes
Dès lundi soir, je mettais un mail avec copie à Mme Le Proviseur ...pour dire que nous n'avions pensé qu'à nous...mais qu'il manquait sur l'article tout ce qu'avait expliqué Mme CONDRACQ: elle souhaite "faire revivre l'histoire du lycée"...et l'histoire du lycée: c'est vous!)

Certains anciens élèves du lycée en Forêt sont toujours dans le Loiret. 
D’autres ont fait le déplacement depuis la région parisienne, Vannes, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Perpignan ou Grenoble pour participer à ce rassemblement.
Pour ces élèves de la génération 1961-1971, ce rassemblement a été l’occasion de se remémorer des souvenirs et de faire le point sur ce que chacun est devenu.
 «Tu te souviens, à l'époque, la cour était séparée en deux.
 Il y avait d'un côté les filles et de l'autre les garçons», rigole un ancien élève du lycée en Forêt (LEF).
«En 50 ans, l'établissement a bien changé», lui rétorque un autre.
Samedi après-midi, une centaine d'anciens élèves de l'établissement montargois étaient réunis. 
Si certains vivent toujours dans le Loiret, d'autres ont fait le déplacement depuis la région parisienne, Vannes, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Perpignan, Grenoble… 
Ils font partie de la génération 1961-1971 du LEF = Celle des débuts.
Quatre personnes ont été à l'initiative de ces retrouvailles : Jean-Pierre RIMBERT (63-67), Chantal HUREAU (64-67), Christiane LANIER-DAIRE (63-67) et Patrice MARECHAL (61-65).
Il y a deux ans, un premier rassemblement avait déjà eu lieu au lycée. 70 personnes y avaient participé. 
Cette année, ils étaient donc encore plus nombreux.

"Fin 2011, nous avons créé un blog (lycee-en-foret-montargis-1961-1971.blogspot.fr) pour l'occasion", explique Christiane LANIER (épDAIRE). "J'y ai mis des photos trouvées sur Copains d'avant, Trombi.com et celles qu'on m'envoyait directement. Nous avons donné des informations. Le bouche à oreille s'est mis en place. Peu à peu, les anciens élèves l'ont alimenté."

Pour commencer, chaque participant s'est présenté. 
Car en une cinquantaine d'années, les visages ont tout de même un peu changé ! 
Les photos en noir et blanc qui défilaient en même temps sur le mur l'attestent. "Des gens que je n'ai pas vus depuis 50 ans".

Après la photo de groupe, les anciens élèves ont ensuite pris la direction du self pour un pique-nique. 
Dans l'après-midi, ils ont retrouvé certains de leurs enseignants: 
- Jean-Pierre SALADIN, ancien prof de français, a effectué une interrogation orale ; 
- Reine VIOLAS, la reine de la physique-chimie, a proposé une formation à la country. 
Un petit quiz sur le lycée était également au programme.
"Ces réunions sont toujours chaleureuses. J'ai des tas de souvenirs avec ces gens", sourit Guy DELAVEAU, surveillant général du lycée en Forêt à partir de 1964. 
Michelle LACOUME, élève de 1961 à 1964 au LEF, avoue que "c'est un plaisir de retrouver des personnes avec qui on a passé le baccalauréat. Après avoir eu mon diplôme, je suis partie et je n'ai revu personne".
Flora GALLEGO, qui après avoir été élève 63-67, fut pionne de 67 à 69 au lycée, trouve ça "génial de retrouver le bahut. C'est drôle de savoir ce que sont devenus les uns et les autres."
Patrice MARECHAL, qui a fait le déplacement depuis Toulon, se souvient "des parties de baby-foot, de handball… On a passé des moments merveilleux ici. Le cadre était magnifique en plus. 
J'espère que dans deux ou trois ans, on pourra, de nouveau, faire ce rassemblement. 
Si on veut qu'il se perpétue, il faut encore l'élargir."
Photo officielle du quotidien.

Les années lycée dont parlent Monique seront publiées plus tard...d'abord les souvenirs de notre merveilleuse journée...
Pensons à ceux qui, indisponibles, auraient aimé être avec nous:
Gemka (Geneviève KMIEC-CHAMPEAUX) 61-63, Monique BON-CHALARD 60-64, Martine DORARD 60-63.....
Pensons aussi à ceux, beaucoup trop nombreux, qui ne sont plus....
Nous avons la chance d'être encore là, profitons des années qui viennent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire