Accueil

- Nous procédons par cercle d'affinité: "Qui souhaite retrouver qui?". Voir détails dans la page: "Pourquoi ce blog?" reprise du 1er message publié.
- Je ne suis que la plume à votre disposition, Christiane LANIER jusqu'en 1971, DAIRE (ép d'Etienne) mail: christianedaire@orange.fr
- Si vous le souhaitez, venez-nous rejoindre: soyez les très bienvenus dans notre nouvelle aventure, reprenez contact avec vos copains...d'hier...
Notre blog est le votre: http://lycee-en-foret-montargis-1961-1971.blogspot.fr
ci-dessous 3/4 gauche: des "articles" (précédés d'une date) s'empilent, dans le 1/4 droit des "pages" avec des listes, des photos de classe ordonnées, nos têtes d'aujourd'hui, photos de collège....

dimanche 15 mai 2016

Commentaire de Paul AKRICH (62-69), nouveau retrouvé après notre Ralef du 30 avril.

-------------------------------------------------------------
S'il vous plait, mettez un mail afin que j'écrive ce que vous dites dans une page ou un article.
Evitez d'écrire des commentaires....d'abord, pour vous c'est compliqué (ils demandent des trucs qu'il faut récrire, si c'est pas exactement pareil il faut recommencer...), ensuite je crains que 
personne n'ait le courage de descendre tout en bas d'un article qui se retrouve, dès le mois suivant, enfoui dans les archives. 
Les pages, elles, restent sur le coté droit: mais qui continue?? une fois passé les années où on peut se retrouver ou reconnaître des copains.?..peut-être les plus jeunes n51,52 ?? et là aussi les commentaires se situent encore en dessous... 

Voici le dernier commentaire reçu:
"Que de souvenirs !
Les parties de foot tous les samedi-matin dans la cour du lycée.
L'étude du soir, William G (j'ai deviné le nom de famille!..il y en avait 3 dans la même classe, mais 1 seul G!!) qui faisait le poirier sans les mains....(là, mon imagination a des limites: un poirier sans les mains? sur la tête?)
...mai 1968 et ma renaissance, le professeur extraordinaire de latin Mr PASQUIER. 
Encore bravo pour les créateurs de ce site". 
AKRICH Paul.

D'accord, ça fait plaisir de recevoir des compliments...étant la seule "factrice" de ce blog...
qui n’existerait sans doute pas si vous n'aviez rien à transmettre....autant que vous en profitiez tous !!!

Ce commentaire a été placé sous les 110 (ou +, je n'ai pas comptabilisé les nouvelles arrivées) photos de classe, ponctuées des équipes de hand et de la photo des profs de 67.

Paul nous parle de ses souvenirs de lycée: ça tombe bien: nous sommes là pour les recevoir..et en faire profiter tous nos lecteurs.

Par contre, excepté William G (qui a failli venir le 30...mais qui a renoncé...vue la distance et les impondérables de la vie), Paul nous parle de M.PASQUIER...mais qui a connu ce prof ?? vous nous avez souvent parlé de Mme THOUVENOT et quelques autres...c'est la 1ère fois que j'écris le nom de PASQUIER: que Paul nous en dise plus...

Paul nous parle de mai 68...
- Que s'est-il passé pour lui?
Une renaissance grace à un prof de latin? nous avons hate d'en savoir plus...

Plusieurs se souviennent de ce qu'ils ont vécu dans ce mois à jamais gravé dans des mémoires.
Pour moi, pionne d'internat pour les 8 internes de Durzy qui revenaient au Chinchon chaque soir:  
- un arrêt d'activité professionnelle de 2 semaines,
- impossibilité de prendre le train 2 fois par semaine pour suivre mes cours à Paris, mais le télé-enseignement fonctionnait toujours et j'envoyais mes "devoirs"...
- des réunions où certains demandaient qu'on réduisent nos horaires à 36h hebdomadaires (alors que nous en faisions 40), le samedi et le dimanche étant des jours "normaux";... qu'on nous compte la nuit d'activité différemment = 3 heures au lieu d'1/2 heure...
- nous apprenions que d'anciens copains du lycée étaient à Paris, et soulevaient des pavés devant la Sorbonne....
Fin mai 68, ce fut un véritable raz-de-marée pour le Chinchon: M.Morizet avait succombé des suites d'un accident de la route, qui avait initialement diagnostiqué de bénin et il était rentré chez lui...Je reverrais toujours ce long cortège encadré par des dizaines de motards, des dizaines de bus, des voitures sans discontinuer de chez lui, depuis la cote de Viroy, jusqu'à Chantecoq où il était resté secrétaire de mairie...

Paul a commencé son commentaire en parlant de parties de foot mémorables du samedi matin..et là...si je peux illustrer par quelques photos...je crains qu'elles n'aient qu'un rapport lointain avec les propos de Paul ...

Je vous propose diverses équipes:
celle de "petits jeunes" de 1968 (en couleur) :
Mes souvenirs sont plus anciens...
Que nous avons une mémoire sélective (nous ou moi seule ?): J'avais totalement oublié le visage de "jeunesse" de Bernard KUBIAC. J'ai appris qu'il fut un sportif respecté (autant au hand qu'au foot: grâce à l'historique que nous avons réalisé pour offrir à Mme le Proviseur.
J.Louis LACOSTE (qui, lui, évidemment, se souvenait très bien de Bernard) m'avait donné plusieurs photos du collège Gambetta ainsi que du lycée où le nom de Bernard figurait....mais aussi , d'un autre Bernard...VAILLANT (qui ne supporte plus le surnom que nous le donnions) dont je me souvenais très bien...pour ses facéties...mais pas pour ses prouesses sportives...
Moralitéarrêtons de porter des jugements sur les autres, restons en aux faits....(ou des  souvenirs que nous en avons)
autre remarque: la vie est très courte, nous devons en profiter sans se prendre au sérieux

...J'avais préparé cette photo NB des profs....mais ne l'ai jamais publié en articles
Chaque année, n'y a-t-il pas une rencontre profs/pions contre les élèves???
..n'ayant que très peu de commentaires à faire...cette photo était, je crois, restée dans les brouillons...

Avec mes excuses....j'essaie de publier dès que j'ai une opportunité (puisque c'est un bon moyen qu'un ancien "tombe" sur notre blog)...et il se peut que j'oublie ce que j'ai fait....

Je reconnais  les prof BOUTIN, DUPONT, DUVAL...l'assistant d'allemand (mais pas de son nom, il était, pourtant, parti avec Etienne en Allemagne, pour faire changer le moteur de notre coccinelle...véhicule qui m'a lâchement laissé moins d'un an après, à la sortie de Ladon alors que je repartais pour La Source...)
Pour les autres noms...j'attends votre aide...

Qu'est devenu J.Patrick DELMOTTE, en photo classe de Philo à coté d'A.Marie GANNAT (ici 2-5)
La photo ci-dessous doit dater de 68 ou 69, car je crois que J.Patrick a été, comme beaucoup d'autres, pion après le bac. 
A.Marie, récemment veuve, ne s'est pas sentie capable de faire 700 km seule....elle m'a demandé de retrouver J.Patrick...mais c'est un nom tellement "courant" .... 
D'accord, sur l'annuaire, il n'y a que 2 J.Patrick DELMOTTE en France et même précisément à Paris (pour moi: c'est le même). J'ai dû mal à l'imaginer avocat, je le pensais, comme beaucoup d'autres, à l'éducation nationale.
Aidez-moi à partir sur des pistes, il y en a bien qui doivent se souvenir de ce garçon?La semaine dernière j'ai appelé Paul AKRICH...mais c'était plus facile, il s'était inscrit sur copainsdavant, il y avait une ville, je n'avais qu'à trouver son tel...à condition qu'il ne soit pas sur liste rouge...


... Je retrouve, aussi, une "coupure" du journal local: c'était avant 70, car la coupure hebdomadaire était encore le jeudi...
à vous de me proposer les noms...je connais le 2-3 ??
Comme vous le savez, je ne suis que votre facteur qui essaie de vous transmettre des nouvelles de ceux que vous avez connus autrefois...

---------------------------------------------------------------------

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire