Accueil

- Nous procédons par cercle d'affinité: "Qui souhaite retrouver qui?". Voir détails dans la page: "Pourquoi ce blog?" reprise du 1er message publié.
- Je ne suis que la plume à votre disposition, Christiane LANIER jusqu'en 1971, DAIRE (ép d'Etienne) mail: christianedaire@orange.fr
- Si vous le souhaitez, venez-nous rejoindre: soyez les très bienvenus dans notre nouvelle aventure, reprenez contact avec vos copains...d'hier...
Notre blog est le votre: http://lycee-en-foret-montargis-1961-1971.blogspot.fr
ci-dessous 3/4 gauche: des "articles" (précédés d'une date) s'empilent, dans le 1/4 droit des "pages" avec des listes, des photos de classe ordonnées, nos têtes d'aujourd'hui, photos de collège....

mardi 24 avril 2018

Geneviève HUTTIN (Lycée 63-69) beaucoup trop tôt disparue...Saluée par la SGDL (Société des Gens de Lettres)

*************************************************

Si on tape son nom sur google, de très nombreuses lignes s'affichent. 

Voici ce qu'on peut lire sur le blog https://www.claude-ber.org , invité du mois Geneviève HUTTIN avril 2018

Biographie:
Femme de radio, poète, auteur de récits, dont certains pour la radio, et productrice de documentaires sur la guerre et la résistance (Entretiens avec Georges Guingouin) 
Geneviève est née à Montargis (Loiret) en 1951. 
Formée à l’Ecole Normale Supérieure en philosophie, puis professeur, elle entre à la radio et devient productrice sur France-Culture à partir de 1989 .
Elle anime les Nuits de France Culture et à partir de 2011, s’entretient avec des personnalités appartenant à tous les champs du savoir et de la culture pour l’émission: "LA NUIT REVEE DE … "
C’est la rencontre de Mathieu Bénézet et de Phlippe Lacoue-Labarthe en 1978 qui lui a permis de publier son premier livre. 
Son livre «l’histoire de ma voix», a été traduit par le poète Bradford Gray Telford en américain, et de nombreux poèmes sont parus dans les revues américaines: Dirty Goat, Poétry, Lake Effects, Absinthe Agni, Lyric review.
"La voix parlée est une source d’inspiration majeure". 
Elle a tenu pendant 25 ans, un cahier de notes sur sa pratique radiophonique en vue d’un livre intitulé "Longtemps nous nous sommes couchées de bonne heure, les Nuits de France culture… » 
L’identité, la voix et l’empreinte collective, la langue absente (l’Allemand fantômatisé de son père), font que son écriture est d’abord reliée à ses thématiques. 
Plus qu’à un souci de forme, elle s’attache à rendre une authenticité du dire, marquée par ses origines sociales notamment. 

Principaux livres et textes publiés :
-Seigneur… (collection Poésie Seghers dirigée par Mathieu Bénézet 1981) Paris, litanie des cafés (collection Poésie Seghers 1990) 
-Poèmes à Clara (collection Actuaria, dirigée par Gilles Jallet et Xavier Maurel 1995) 
-L’Histoire de ma voix (Collection Biennale des poètes, Farrago ) 
-Cavalier qui penche (récit . Le Préau des collines 2009) 
-Un taureau a créé le monde (Action poétique Numéro 196 en 2008) 
-Une petite lettre à votre mère (Préau des collines 2014) 
-Une petite lettre à votre mère (Texte vocal. Le Préau des collines 2014 ) 

**************************
On peut aussi lire sur le site http://www.marche-poesie.com/genevieve-huttin: 
Geneviève HUTTIN, écrivain, née en 1951 à Montargis dans le Loiret. Élève de L’École normale supérieure, puis professeure de philosophie, elle est devenue, de 1989 à 2014, animatrice radiophonique à Radio France dans le cadre de l’émission «Les nuits de France-Culture» et «La nuit rêvée de»… (archives et entretiens avec des personnalités de la culture). 
Elle exerce une activité critique sur son blog Mediapart et sur des sites français tels que PoezibaoSitaudisEncres vagabondes.
Ses principaux livres publiés sont :
Paris, Litanie des cafés, coll. «Poésie », Seghers (1991),
L’Histoire de ma voix, Farrago (2004),
Cavalier qui penche, Le Préau des collines (2010),
Une petite lettre à votre mère, Le Préau des collines (2014),
« Lorrains imaginaires », revue Triages (2016),
Écrire malgré nous, Passages d’encres (2016).
Elle a reçu le prix «Révélation Poésie » de la Société des gens de lettres en 2014.
Le poème est pour elle proche du récitatif: chant déclamé épousant les intonations 
et les inflexions de la langue parlée.
Le poète et critique américain John Taylor a rendu compte de son oeuvre dans Paths to Contemporary French Literature, panorama critique des écrivains et poètes français, et dans Into the Heart of European Poetry, deux essais parus chez Transaction Publishers, Londres-New York.
 Le poète américain Bradford Gray Telford a donné une traduction de l’Histoire de ma voix, pour laquelle il a reçu un grand prix de traduction. Et des versions en américain des poèmes de ce recueil sont parus dans Lyric ReviewAgniDirty GoatLake effects.
*************************************
Voici un texte que vient d'écrire Catherine  de la Clergerie (63-69) pour France-Culture:

Geneviève (HUTTIN) et Catherine (de la CLERGERIE) se sont connues en 6e, au collège de filles situé boulevard des Bonnes Manières. 
Elle ne se sont jamais quittées.
L'une aimait la poésie, Eluard, Rimbaud;
l'autre, les contes et les romans d'aventure.

Toutes des deux sont nées en 1951, autant dire, au XIXe siècle, même si leur province gâtinaise n'était qu'à 120 kms de Paris, on y lavait encore le linge au lavoir.

Après bien des péripéties, elles sont devenues écrivains, l'une en poésie, l'autre en littérature jeunesse.

Dans les années 80, elles ont eu envie de créer un courant d'édition qui encouragerait toutes les filles nées en 51 à raconter leur adolescence: comment on passe, ignorante du monde, de la comtesse de Ségur au bain bouillant de la contestation et des garçons en embuscades, autrement dit, par une litanie de catastrophes diverses qui laisse des bleus, des bosses, entre Ubu et Comedia del arte.

France Culture a mis en onde leur première dramatique à deux voix sur ce thème commun : Née en 51.
Geneviève Huttin a titré son texte "Les Glaces", du nom d'un café de perdition place Mirabeau, et Catherine de la Clergerie a intitulé le sien "Les Années d'absence", pour dire combien elle marchait, inconsciente, et comme on dit, tout à fait "à côté de ses pompes".

Ces deux dramatiques ont été réalisées par Marguerite Gâteau et diffusées sur France Culture lors de deux soirées distinctes en 1989.

Plus tard, elles ont écrit chacune un texte sur leur ville d'enfance, Montargis, qui s'intitulait "Tant de choses et pourtant rien", créés et diffusés sur France Culture lors de deux soirées distinctes en 1994.

******************************
Pour vous, anciens lycéens montargois, il est temps d'évoquer cette période. 
Si Geneviève et Catherine avaient commencé au Chinchon, elles sont, tout naturellement, ensuite, "montées" au lycée.
Accompagné d'une photo de 65/66 3è ou 66/67 2sd (section A) où on reconnait les 3 inséparables copines: Geneviève HUTTIN, Sabine BAFFRAY et Catherine de la CLERGERIE, voilà un souvenir de Catherine

En 68, on avait 16 ans. 
On était trois à occuper le Lycée en Forêt de Montargis, toi, moi, et mon plus jeune frère. 
On avait apporté notre brosse à dent. Le lycée a fermé. On est repartis à 18h.
En 69, nous avons affiché un appel à la grève. 
Nous avons été appelées chez le proviseur. Il nous a passé un savon. Et puis il t'a regardé, et il a dit : "Je viens d'apprendre que vous êtes premier accessit au concours général de philosophie, je ne peux pas vous gronder aujourd'hui, vous êtes la fierté de notre lycée, la quatrième nationale !". 
Ensuite il nous a expliqué combien la grève était une chose sérieuse, à utiliser avec parcimonie. 
Je t'ai toujours connue avec une cause à défendre. 
Manifs et pancartes. Ça c'était pour la société. 
Et pour toi-même, tu te battais, mais avec les mots, et ton double....

Quelques extraits de ce qu'écrivait Geneviève

VIVRE,
tous les jours, tous les jours,
vivre était votre action poétique
tous les jours, tous les jours,

Ton poème n’est-il qu’un document sur toi même ?
Tous les jours, tous les jours, le soleil te punit
Tu cherches le chant
La poésie porte les faits
et nous, portefaix

....Un vrai champ de bataille pour toute une vie:
J’ai commencé à écrire le document, l’histoire de la voix comme si c’était la seule réalité, des mots sur le non-agi , le non vécu, le non-dit des années durant, le non-dit familial, le dire qui se refuse en fait , où l’angoisse infuse , et le désir impossible.


******************************
Hommage de sa profession:
Le 24 avril de 18h à 19h30, une lecture de deux fois 10' du dernier texte paru de Geneviève, "L'Air de Paris", une rencontre amicale dans cette librairie associative de poésie "L'Autre Livre" 13 rue de l'Ecole Polytechnique.
Les personnes présentes pourront, si elles le désirent, acheter sur place L'Air de Paris pour 15 €.
Le 30 avril, l'hommage à Geneviève dans les locaux de l'Hôtel de Massa (38 rue de Fb St Jacques) prêtés par la Société des Gens De Lettres, (qui l'avait déjà saluée par un prix de découverte poésie SGDL).

La nuit du 15 au 16 juin sera consacrée à Geneviève HUTTIN sur l'antenne de France Culture (94.4) de minuit à 6h du matin.
La chaîne culturelle de Radio France va rediffuser entre autres deux de ses textes scénarisés en dramatiques sonores: "Le Cavalier qui penche" et "Née en 51: Les Glaces".
Plus un exemple de son travail d'intervieweuse avec un "A voix nue" consacré au maquisard et résistant limousin Georges Guingoin sur lequel elle avait fait une thèse d'histoire.

******************************
Vous aussi, vous avez des souvenirs du café des Glaces de la place Mirabeau...même si, nous, un peu plus âgés, fréquentions plus le Français à l'autre bout de la rue Dorée....


Ce blog est le votre, écrivez-moi pour être publié

N'attendons pas ces tristes moments pour évoquer des souvenirs, 
retrouver ceux que vous souhaiteriez revoir
ou au moins savoir ce qu'ils sont devenus....

******************************
Geneviève HUTTIN vient de nous quitter ce mois de mars 2018. 

Le meilleur hommage que nous puissions lui rendre est de la lire....

*********

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire